Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Agence Soleil, Agence immobilière MAUGUIO 34130

Le marché de l'immobilier en hausse constante en 2018

Publiée le 14/09/2018

Le marché de l'immobilier a le vent en poupe ! Après les prix en 2016 et 2017 atteignant des niveaux records, la tendance semble être partie pour rester la même en 2018.
Les bilans du premier semestre 2018 sont parus cette semaine. Ces rapports comparent les prix de juillet 2017 et juillet 2018 et mettent en évidence une stabilisation des prix du marché de l'immobilier, ancien et neuf. Mais les prix devraient continuer de monter progressivement.

Grâce à l’observatoire des prix de OuestFrance-Immo, on peut constater que le prix moyen du mètre carré a grimpé de +1.7% dans l’Ouest par rapport à l’année dernière. De son côté, Century 21 estime une hausse de +2,5% des prix en Bretagne, faisant grimper le mètre carré moyen à 2035 €. Les agences Guy Hoquet quant à elles estiment une hausse plus généralisée de +1,2% au prix du mètre carré sur l’ensemble du territoire français.

La raison principale ? Les experts constatent que les taux d’emprunts auprès des banques sont au plus bas depuis plusieurs années, ce qui permet aux futurs acheteurs de se projeter vers l’avenir et d’envisager l'emprunt bancaire. Dans certains cas, il est même possible d’emprunter aux banques avec un taux supérieur à l’inflation ! Ces taux d'intérêt réels négatifs ont de quoi motiver les primo-accédants.

Dans la majorité des cas, les ménages empruntent des sommes avoisinants 200 000 € à crédit, une somme répartie sur une période de 20 ans.

L’immobilier ancien victime de son succès ?
Bien que les prix de l’immobilier ancien soient en constante évolution vers le haut, les ventes stagnent et n’arrivent pas à suivre. De plus, de moins en moins de maisons se retrouvent sur le marché, en particulier dans l'immobilier ancien, et certains experts craignent une pénurie des biens.

Un autre risque viendrait des taux d'intérêts du très attractifs moment : si ces mêmes taux devaient augmenter au cours des prochains mois, le marché tout entier de l’immobilier pourrait ralentir pour la première fois depuis deux ans.

Notre actualité